L’obéissance vaut mieux que les sacrifices !

L’obéissance vaut mieux que les sacrifices ! – Version 00 du 19 avril 2017


1 Samuel 15.22-23 : « Samuel dit: L’Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Eternel? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers. Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Eternel, il te rejette aussi comme roi. »

L’on fait des sacrifices de louange, d’adoration, des sacrifices de temps et de services et c’est très bien MAIS ce qu’il vaut mieux –d’abord– c’est l’obéissance ! 

Si l’on fait de belles louanges, un beau service mais que nous n’obéissons pas au Seigneur c’est inutile.

Si nous faisons de belles louanges et de beaux services mais que nous n’obéissons pas dans la semaine, dans notre vie de tous les jours dans les petites choses nous sommes désobéissants malgré tout. Voici quelques éléments auxquels nous devons faire attention : 

– aimer Dieu,

– aimer son prochain,

– dans ce que nous regardons, 

– dans ce que nous disons, 

– dans ce que nous faisons, 

– la ou nous mettons notre temps, 

– la ou nous mettons nos pensées,

– la ou nous mettons notre argent,

– etc..

Si nous n’obéissons pas à Dieu dans les petites choses tout le reste est inutile :

  • D’abord obéir plutôt que donner de l’argent à l’œuvre de Dieu
  • D’abord obéir plutôt que louer/chanter
  • D’abord obéir plutôt que servir !
  • D’abord obéir plutôt qu’offrir des sacrifices !

Car il ne s’agit pas de se soulager la conscience par des œuvres mais :

  • L’obéissance vaut mieux qu’offrir de l’argent à l’œuvre de Dieu 
  • L’obéissance vaut mieux que louer/chanter
  • L’obéissance vaut mieux que servir 
  • L’obéissance vaut mieux que les sacrifices !

Attention : Sans pour autant dénigrer la louange, le service, les dons qui sont la suite logique de notre amour pour Dieu mais d’abord : l’obéissance ! 

Et non l’inverse…

Sinon tout sonne faux ! Notre don, notre service, notre louange, nos chants…