L’ultime solution de Son amour

Version 02 du 05/05/2014 :

amour

Dans certaines situations où nous sommes frustrés, énervés, en colère, envahit de haine (même si nous l’estimons justifiée), pressés, brisés, que c’est dur et injuste au point que ce problème prenne toutes nos pensées… lorsque nous n’avons plus de solution, que tout va mal et même que tout s’empire, il reste une ultime solution : l’amour de Dieu.

En effet, parfois pour résoudre les problèmes qui engendrent de la colère, de l’énervement et de la haine en nous (qu’il soit d’ordre personnel, professionnel ou relationnel) nous essayons tout un tas de solution.

Mais bien souvent il se passe deux choses :
– soit nous n’arrivons pas à résoudre ce problème (blocage, incapacité, effet inverse,…);
– soit nous évitons ce problème (fuite, démission, séparation, isolement,…) mais nous le retrouvons à nouveau sous une autre forme ou ailleurs (en effet : problème non réglé = problème retrouvé).

J’ai été confronté à ces situations qui engendrent colère, énervement, amertume et haine que je n’arrivais pas à résoudre malgré mes efforts et mes solutions. J’ai essayé de solutionner certains de ces problèmes en fuyant la situation, en l’évitant ou en partant ailleurs ou en faisant d’une autre façon MAIS finalement j’ai toujours été à nouveau confronté à ce problème ailleurs ou sous une autre forme… (en effet comme cité plus haut : problème non réglé = problème retrouvé). Pour l’avoir vécu…

En fait, le vrai problème c’est que je ne savais pas résoudre ce genre de problème !

Je vais maintenant vous présenter une ultime solution : l’amour ! Et plus précisément l’amour de Dieu.

C’est à dire ?!?

Jésus nous dit dans la Bible – Matthieu 5.44 : « Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent ».

Si nous affrontons le problème avec amour c’est à dire avec l’amour de Dieu en nous, nous obéissons à Dieu et donc Dieu peut agir dans notre situation : en effet, c’est Lui qui fait toute la différence ! Il agit parfois directement dans la situation OU parfois en nous, en nous changeant nous-mêmes… Ensuite parfois cela change la situation et parfois aussi finalement change aussi les autres au travers de nous.

Nous voulons souvent changer les autres (qu’ils soient différents, qu’ils deviennent chrétiens, etc…) mais il faut savoir ceci : « Si tu veux changer le monde, change toi toi-même. ». Laissons d’abord Dieu nous changer et ainsi nous pourrons être utilisés pour changer les autres.

Dans certaines situations je demandais à Dieu sa grâce pour résoudre mes difficultés et je demandais son amour car ça m’était vraiment difficile d’aimer.

En finalité, parfois Dieu n’a pas changé la situation comme je le pensais mais m’a changé moi même ?! Il a changé petit à petit ma façon de voir, de parler, de penser, de considérer, d’aimer et d’être. Et pour finir tout allait parfaitement bien.
Qu’est-ce qui avait changé ? La situation ? Non, c’est moi qui avait été changé.

Attention : La situation était parfois tout à fait la même à la fin : difficile ! Néanmoins, moi, étant rempli d’amour (de Son amour), j’étais en paix, heureux, répondant au mal par le bien, me soumettant avec plaisir, en pardonnant avec étonnement et satisfaction de pouvoir le faire : j’étais hyper heureux dans une situation hyper difficile !

Et puis petit à petit les gens autour de moi ont aussi changés, ils ont été touchés, étonnés, déconcertés de ma nouvelle façon d’être… Attention, tous n’ont pas changés mais ont tous néanmoins vu la différence. Et pour finir, j’étais super heureux et rempli d’amour envers tous ! Beaucoup d’autres ont, par la suite, changés eux aussi. D’autres n’ont pas changés mais sont tout de même encore déconcertés.

En effet La Bible nous le dit dans Romains 12.21 : « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien. » Faisons notre part, Dieu fera la Sienne !!

Je tiens tout de même à préciser ceci : Au début je me croyais être la victime dans mon problème ! Je pensais être « bien » et que les autres étaient mauvais et méchants et qu’en tant que victime je n’avais rien à changer mais juste à attendre que ça passe et qu’éventuellement les autres changent ou soient punis de leur méchanceté…

Mais finalement, Dieu m’a montré que je manquais de Son amour, que je manquais de patience envers les autres, de sagesse dans mes propos, d’intérêt pour les besoins des autres, d’attention sur les ressentis des autres, que je manquais de finesse dans mes propos, que je ne prenais pas à cœur de mettre en valeur les autres. Il m’a montré que je devais plus souvent écouter que parler (on dit que c’est pour ça qu’on a deux oreilles et une seule bouche : pour écouter deux fois plus qu’on ne parle), que je devais faire en sorte de savoir me taire parfois même quand j’avais raison ou que j’avais la réponse et de parler de la bonne façon et au bon moment (en effet, certains propos sont bons mais doivent être dit au bon moment et de la bonne façon…).

En fait je pensais être la victime dans ma situation mais en réalité j’étais plutôt en partie responsable… Dur à reconnaître mais vrai !

J’ai, à plusieurs reprises, vécu des problèmes de ce genre (ou la logique de la situation nous pousse a haïr plutôt qu’aimer) et appliqué cette solution de l’amour de Dieu qui a finalement toujours tout résolu !!

En fait, je pense que Dieu nous confronte volontairement aux situations que nous ne savons pas gérer. Il nous confronte précisément à nos points faibles justement pour que nous trouvions en Lui (et dans l’obéissance à Sa parole) la solution et ainsi savoir gérer et surmonter toutes ces situations. Pour corriger tout point faible, pour être vainqueur en Lui et pour être de plus en plus à sa ressemblance au travers de son Saint-Esprit vivant en nous. Et il le fait petit à petit jusqu’à ce que nous corrigions totalement au travers de Lui toutes nos faiblesses et tous nos points faibles.

Nous avons beau fuir ou éviter un problème, il se représentera toujours ailleurs ou sous une autre forme jusqu’à ce qu’il ait accompli sa raison d’être et que nous ayons :
– reconnu, avoué notre incapacité à le solutionner et à aimer tel que Dieu le ferait ;
– affronté et surmonté ce problème avec Son amour et Sa grâce ;
– appris à aimer et ayant résolu définitivement le problème en permettant à Dieu de changer en nous ce qui devait l’être.

Mais pourquoi Dieu fait-il ça ?

Avez vous demandé à Dieu de progresser ?

C’est ce qu’Il fait… !

Je voudrais aborder un dernier point : Est-ce réellement nécessaire de progresser ainsi ? Car ce n’est pas toujours facile au moment de l’épreuve… Pour répondre je prendrai cette image :

Imaginons qu’un ami vienne nous rendre visite. Cet ami est quelqu’un que nous estimons beaucoup, quelqu’un de très bien, de poli, de respectueux, plein d’amour et de bonté, quelqu’un de bons conseils, serviable, etc… Ses propos sont pleins de grâce et d’amour. Dans l’après-midi nous allons avec cet ami nous promener. Soudain, un homme passe à coté de notre ami et lui donne un coup d’épaule au moment où ils se croisent ! Et là, tout d’un coup, notre ami se met en grande colère et se met à hurler sur cet homme et à lui proférer des insultes et des menaces à cause du coup d’épaule ! Peu importe la suite. Imaginez vous à coté, voyant la scène… Cet ami tellement exemplaire jusque là nous choque et nous déçoit par son attitude brutale, violente et colérique !! Pourquoi ? Parce qu’il a ce point faible non corrigé… Quelle déception et quel choc pour nous et les autres témoins de la scène… (Imaginez si l’autre en viens au mains en réponse à ce coup de colère… !)

Demandons à Dieu Son amour et de nous faire progresser dans tous les domaines de notre vie, pour être comme Lui en tous points et en toutes occasions !!