Aimer Dieu au point de lui faire… confiance ?

Version 00 du 07/05/2014 :

confiance

Pendant des années je pensais pleinement respecter ce premier et plus important commandement de Dieu dans Deutéronome 6.5 : « Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. » et repris entre autre dans Luc 10.27 : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ».

Je désirais réellement aimer Dieu de tout mon coeur, de toute mon âme, de toute ma force et de toutes mes pensées et je m’y efforçais, je pensais que la chose était acquise, et je m’occupais d’autres éléments de ma vie chrétienne.

Néanmoins très récemment je me suis aperçu d’un gros problème dans mon amour pour Dieu… En effet, j’étudiais la foi (= confiance) en Dieu, et plus précisément mon manque de foi en Dieu, et j’ai réalisé ceci :

Notre foi en Dieu dépend en fait de notre amour pour Dieu !

Je m’explique :

Prenons l’exemple d’un couple, lorsque un homme et une femme s’aiment, ils désirent être ensemble, se marier et vivre ensemble. Parce qu’ils s’aiment ils sont fidèles l’un à l’autre et rejettent par dégout toutes pensées d’éventuelle infidélité de l’autre. En effet, la Bible dit dans 1 Corinthiens 13.5 que « l’amour ne soupçonne point le mal ». L’amour de Dieu en nous est pur et nous purifie.

Le véritable amour rend fidèle et ne soupçonne pas l’infidélité de l’être aimé, il ne doute pas de l’autre.

Si nous appliquons ceci à notre relation avec Dieu nous remarquons en général un bug ! Oui car si nous aimons réellement Dieu, comme nous sommes appelés à le faire, et comme je croyais le faire, nous ne devrions pas soupçonner son éventuelle infidélité à sa parole et donc nous ne devrions pas douter !

Et si nous ne doutons pas, nous avons donc pleinement confiance en Dieu (= foi en Dieu) ce qui nous ouvre la porte de toutes les bénédictions de Dieu qui s’obtiennent justement par la foi et sans douter. Jésus nous le dit dans la Bible :

– dans Matthieu 21.21-22 : « Jésus leur répondit : Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi et que vous ne doutiez point, non seulement vous feriez ce qui a été fait à ce figuier, mais quand vous diriez à cette montagne : Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, cela se ferait. Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez. »

– dans Marc 11.22-24 : « Jésus prit la parole, et leur dit : Ayez foi en Dieu. Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne : Ote-toi de là et jette- toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. »

Le doute… Douter de l’autre… Ici, douter de Dieu… Jacques nous parle précisément du problème du doute dans la Bible – Jacques 1.6-7 : « Mais qu’il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur. »

Door to sky

En fait, il y a une porte entre la grâce, le royaume de Dieu et nous. Jésus nous le dit dans Jean 10.7 : « En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. » et aussi dans Jean 10.9 : « Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. ». La porte de la grâce et du royaume, qui est Jésus, peut maintenant être ouverte ! Ou toujours restée fermée… :

  • Le doute laisse fermée la porte à toutes bénédictions de Dieu et les empêches ;
  • La confiance (la foi) ouvre la porte à toutes les bénédictions de Dieu et les permets grâce à Jésus, la porte, donnant accès à la vie !

Mais donc si vous êtes comme moi, concerné par ce problème du doute, et que vous souhaitez ne plus douter dorénavant mais au contraire avoir confiance en Dieu, acceptons ceci : Le problème vient de notre amour actuel car il est imparfait, tronqué et insuffisant. La solution est d’aimer davantage notre Dieu pour repartir sur une bonne base :

En effet, plus que notre amour envers Dieu est justement la base de notre relation avec Dieu (c’est le premier et plus important commandement de toute la Bible) si à la base cet amour est imparfait, tronqué et insuffisant tout ce qui en découle dans notre vie le sera forcément aussi… Mais inversement, si notre amour à la base de notre relation avec Dieu est bon, tout ce qui en découle le sera dorénavant aussi !

Reconnaissons que notre manque de foi en Dieu vient simplement de notre manque d’amour envers Lui… Prenons maintenant la résolution d’aimer notre Dieu d’une façon nouvelle, au point de Lui faire confiance