Le compromis compromettant…

Version 02 du 26 novembre 2019 :

Un compromis est un piège, c’est accepter, permettre, choisir une petite chose qui finalement gâche ou empêche les grandes choses.

Un compromis est un mauvais choix parfois insignifiant au début mais finalement lourd de conséquences…

Le compromis est donc très souvent une cause d’échec.

Un compromis c’est comme mettre un tout petit peu de  vinaigre dans son verre d’eau (beurk), cest comme mettre au micro-ondes un grand verre de Coca fais juste une minute (ne pas essayer sauf si vomir est nécessaire) c’est diluer l’original, modifier l’original pour le rendre mauvais ou sans rien de spécial, c’est gâcher la bonne base !

Un compromis, par exemple, c’est accepter petit à petit de regarder des choses assez choquantes, assez sales ou assez violentes à la TV, alors que l’on s’interdisait de les regarder auparavant ! Et cela sous prétexte que ce n’est pas réel, que ça n’a aucune incidence sur nous, que les yeux ne sont pas du tout la lampe du corps (!!?!!)… En oubliant totalement que Dieu hait la violence et qu’il ne demeure pas en celui qui se nourrit de la violence, la mort, la saleté et le choquant qu’il soit manuscrit, en bande dessiné, en imagination, en film, en paroles ou en actes.

Jésus lui même nous dit dans la Bible – Matthieu 5.13 : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. » Le compromis nous fait perdre notre saveur…

Demandons honnêtement à Dieu de nous sonder et de nous montrer tout éventuel compromis présent en nous pour le corriger et à nouveau avancer pleinement avec Dieu, pour retrouver notre saveur !

Faisons attention à ne pas gâcher l’œuvre de Dieu en nous par le moindre compromis… Si ce compromis demeure, il peut même gâcher toute une vie !

J’aime cette représentation du dessinateur Alain AUDERSET pour compléter cette réflexion :

compromis